Page d'accueil Ambassade infos Relations bilatérales Services consulaires Relation commerciale Liens  
Page d'accueil > Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères
Conférence de presse du 25 juillet 2019 tenue par la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Hua Chunying


2019/07/25

À l'invitation du Ministre thaïlandais des Affaires étrangères Don Pramudwinai, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi participera, du 30 juillet au 3 août à Bangkok, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères Chine-ASEAN, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères ASEAN + 3, à la réunion des Ministres des Affaires étrangères du Sommet de l'Asie de l'Est et à la réunion des Ministres des Affaires étrangères du forum régional de l'ASEAN. Il effectuera en outre une visite officielle en Thaïlande.

Q : À l'occasion de la présence du Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi aux réunions des chefs de la diplomatie sur la coopération de l'Asie de l'Est, comment la Chine évalue-t-elle les relations actuelles entre la Chine et l'ASEAN ? Qu'attend la Chine de ces réunions ?

R : L'ASEAN est une priorité pour la diplomatie chinoise de voisinage et une région clé pour la construction de l'initiative « la Ceinture et la Route ». La Chine attache une grande importance à la coopération avec l'ASEAN. Les deux parties ont toujours mis l'accent sur un développement en phase avec leur époque et ont mené une coopération dans les domaines politique, économique et socioculturel, aux niveaux sous-régional, régional et mondial. Cette coopération mérite d'être considérée comme un drapeau guidant la coopération régionale en Asie de l'Est.

À l'heure actuelle, les relations entre la Chine et l'ASEAN sont entrées dans une nouvelle période d'amélioration et ont devant elles plus de possibilités de développement. La Chine est disposée à effectuer avec l'ASEAN un travail de meilleure qualité, pour construire « la Ceinture et la Route », approfondir la coopération pragmatique, établir un partenariat stratégique de haut niveau et créer une communauté de destin plus serrée. Dans le même temps, nous continuerons à traiter judicieusement la question de la Mer de Chine méridionale, renforcer la coopération maritime pragmatique et défendre conjointement la paix et la stabilité régionales.

Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi participera à quatre réunions de Ministres des Affaires étrangères et échangera des points de vue avec ses homologues sur les relations entre la Chine et l'ASEAN, la coopération avec l'Asie de l'Est, et d'autres questions internationales et régionales d'intérêt commun. Dans le contexte actuel marqué par des changements complexes dans la situation internationale et régionale, et par la coexistence d'opportunités et de défis pour la coopération en Asie de l'Est, ces réunions offriront une plate-forme importante pour engager le dialogue et renforcer la coopération entre les pays de la région. La Chine souhaite travailler avec les différentes parties pour, à travers les réunions, dégager un consensus, renforcer la confiance, s'en tenir au multilatéralisme, à l'ouverture et à l'inclusion, et promouvoir la coopération en Asie de l'Est.

Q : Pouvez-vous nous donner plus de détails sur la visite du Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi à Bangkok et présenter les relations actuelles entre la Chine et la Thaïlande ?

R : Lors de sa visite en Thaïlande, le Conseiller d'État Wang Yi rencontrera les dirigeants thaïlandais et s'entretiendra avec le Ministre thaïlandais des Affaires étrangères Don Pramudwinai.

En tant que voisins proches et amicaux, la Chine et la Thaïlande entretiennent des échanges étroits de haut niveau et ont obtenu des résultats fructueux dans leur coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route ». En avril dernier, le Premier Ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha est venu en Chine participer au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale, et les dirigeants chinois ont eu des entrevues fructueuses avec lui. Un nouveau gouvernement, dirigé par le Premier Ministre Prayut Chan-o-cha, a été formé en Thaïlande. La Chine présente ses félicitations à cet égard et espère coopérer étroitement avec le nouveau gouvernement thaïlandais pour porter les relations bilatérales à un nouveau palier.

Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi effectue sa visite en Thaïlande juste après la formation du nouveau gouvernement thaïlandais. Cela montre que la Chine attache une grande importance à l'amitié sino-thaïlandaise et que la partie chinoise discutera avec la partie thaïlandaise des approches et des mesures visant à consolider l'amitié traditionnelle et à renforcer la coopération stratégique globale dans le nouveau contexte. La Thaïlande assume la présidence tournante de l'ASEAN cette année. Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi aura un échange de vues approfondi avec la partie thaïlandaise sur les relations entre la Chine et l'ASEAN et la coopération en Asie de l'Est afin d'appréhender la priorité et l'orientation de la coopération régionale et de contribuer à la paix et au développement de la région.

Q : Selon des reportages, la Corée du Nord a tiré des projectiles non identifiables ce matin. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

R : Nous avons pris note des tirs effectués par la RPDC le 25 juillet et des réactions de différentes parties. Dernièrement, les dirigeants de la RPDC et des États-Unis se sont rencontrés à Panmunjom et sont parvenus à un consensus sur la reprise des négociations au niveau opérationnel. Nous estimons que dans les circonstances actuelles, la RPDC et les États-Unis devraient reprendre les négociations le plus tôt possible et œuvrer pour de nouveaux progrès dans le processus de règlement politique de la question de la péninsule coréenne, car c'est une aspiration commune de la communauté internationale. Les parties concernées doivent attacher un grand prix au dialogue et à la détente de la situation obtenus au prix de grands efforts, se faire passer des messages de bonne volonté, travailler dans le même sens et œuvrer activement en faveur de la dénucléarisation de la péninsule coréenne et du règlement politique du problème de la péninsule.

Q : Hier, le Ministère russe des Affaires étrangères a rendu public le concept de sécurité collective dans le golfe Persique, proposant aux pays non régionaux de mettre fin à leur garnison permanente dans les pays du golfe Persique. Quel est le commentaire de la partie chinoise au sujet de l'initiative russe ?

R : La paix et la stabilité dans le Golfe revêtent une importance vitale pour le Moyen-Orient, voire le monde entier. La Chine encourage une vision sécuritaire commune, globale, coopérative et durable. Nous pensons que, pour parvenir à la sécurité universelle dans le Golfe, les pays de la région devraient développer des relations de bon voisinage et d'amitié sur la base du respect mutuel et de la non-ingérence dans les affaires intérieures respectives. La communauté internationale doit créer des synergies et jouer un rôle constructif dans la promotion de la paix et de la stabilité régionales. La Chine se félicite de la proposition de la Russie sur ce sujet et entend renforcer la communication et la coordination avec les parties concernées.

Q : Le nouveau Premier Ministre britannique Boris Johnson a déclaré, dans une interview accordée à Phœnix TV le 23 juillet, que son gouvernement serait très « pro-chinois » et très enthousiaste vis-à-vis de l'initiative « la Ceinture et la Route ». Selon lui, le Royaume-Uni continuera à être « le marché le plus ouvert » d'Europe pour les investissements chinois. Il a en plus déclaré que le Royaume-Uni souhaiterait la bienvenue aux étudiants chinois. Quel est le commentaire de la Chine au sujet de l'entrée en fonction de Boris Johnson en tant que nouveau Premier Ministre britannique ? Et quel est le commentaire de la Chine au sujet de ses propos susmentionnés ?

R : Nous félicitons le Premier Ministre Boris Johnson pour son entrée en fonction ; le Premier Ministre Li Keqiang lui a envoyé un message de félicitations. La Chine attache une grande importance à ses relations avec le Royaume-Uni. Nous entendons travailler de concert avec le Royaume-Uni dans un esprit de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, pour approfondir la confiance politique mutuelle, élargir la coopération pragmatique et les échanges socioculturels dans divers domaines, y compris dans le cadre de « la Ceinture et la Route », et promouvoir un développement sain, soutenu et régulier des relations sino-britanniques. Les deux parties devraient déployer davantage d'efforts et contribuer davantage à défendre conjointement le multilatéralisme et le libre-échange et relever les défis planétaires.

Q : Selon des reportages, l'autoroute Sukkur-Multan, le plus grand projet d'infrastructures de transport dans le cadre du projet de corridor économique Chine-Pakistan, a été achevée. Ce projet a créé environ 29 000 emplois locaux pendant la construction. Avez-vous des commentaires à faire à ce sujet ?

R : Merci à nos amis fidèles pakistanais pour l'intérêt et l'attention qu'ils portent pour le projet de corridor économique Chine-Pakistan.

La section Sukkur-Multan de l'autoroute Peshawar-Karachi est longue de 392 kilomètres. Il s'agit du plus grand projet d'infrastructures de transport dans le cadre du corridor économique Chine-Pakistan et d'un des premiers résultats du projet. La construction de ce projet a débuté en août 2016 et s'est achevée le 23 juillet 2019, soit avant la date prévue. Pendant la construction, le projet a créé beaucoup d'emplois locaux. Comme vous l'avez dit, le projet a créé environ 29 000 emplois et formé un grand nombre de techniciens. Nous avons la certitude qu'après sa mise en service, ce projet jouera un rôle important dans le développement économique et social des deux pays, notamment du Pakistan.

La Chine et le Pakistan sont des partenaires de coopération stratégique à toute épreuve. Le corridor économique Chine-Pakistan est un projet symbolique de coopération pragmatique entre les deux pays. La Chine travaillera avec le Pakistan pour faire avancer la construction du corridor économique Chine-Pakistan, continuera à enrichir et à élargir le sens du projet pour réaliser un développement de haute qualité et apporter plus d'avantages tangibles aux populations des deux pays et de la région voisine.

Q : Une question sur le Mékong. Selon certaines informations, les agriculteurs thaïlandais et laotiens s'inquiètent de la baisse du niveau des eaux, car la sécheresse sévit bien que ce soit la saison des pluies. Certaines personnes trouvent que le barrage chinois en amont du fleuve a exacerbé le problème. Quelle est la réponse de la Chine ?

R : Je ne suis pas au courant de la situation dont vous avez parlé. Mais je sais que la Chine maintient une communication et une coopération étroites avec les pays du Lancang-Mékong en matière d'échange d'informations hydrologiques, de prévention contre les inondations et de secours en cas de sécheresse.

Q : Un navire de guerre américain a traversé à nouveau le détroit de Taiwan hier et aujourd'hui. Quel est le commentaire de la partie chinoise à ce sujet ?

R : La Chine a suivi de très près le passage du bâtiment de guerre américain dans le détroit de Taiwan. Nous avons exprimé nos préoccupations aux États-Unis. La question de Taiwan est ce qu'il y a de plus important et de plus sensible dans les relations sino-américaines. Nous exhortons les États-Unis à respecter le principe d'une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains, et à traiter de manière prudente et judicieuse les questions liées à Taiwan pour ne pas porter atteinte aux relations sino-américaines, à la paix et à la stabilité dans le détroit de Taiwan.



RECOMMANDER A
       IMPRIMER