Page d'accueil Ambassade infos Relations bilatérales Services consulaires Relation commerciale Liens  
Page d'accueil > Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères
Conférence de presse du 4 septembre 2019 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang


2019/09/04

Q : Une question sur l’Iran. Selon des reportages, la Chine investirait 280 milliards de dollars dans le développement des secteurs pétrolier, gazier et pétrochimique en Iran, et 120 milliards de dollars supplémentaires dans la modernisation des infrastructures de transport et de l’industrie manufacturière iraniennes. Pouvez-vous confirmer ces informations et nous donner plus de détails à ce sujet ?

R : Je ne suis pas au courant de ce que vous dites et je ne sais pas d’où vous avez obtenu ces informations. Ce que je peux vous dire, c’est que la Chine et l’Iran entretiennent des relations amicales et mènent une coopération amicale et mutuellement avantageuse dans divers domaines dans le cadre du droit international.

Q : Le Président Kim Jong-un rencontrera-t-il le Conseiller d’État Wang Yi ?

R : Je comprends que vous portez une grande attention à cette question, puisque vous réitérez cette question ces derniers jours. Comme je l’ai dit, nous publierons en temps opportun des informations sur la visite du Conseiller d’État Wang Yi en RPDC.

Question supplémentaire : M. Wang Yi parlera-t-il de la visite du Président Kim Jong-un en Chine lors de sa visite en RPDC ?

R : Comme je viens de le dire, nous publierons en temps opportun des informations sur la visite du Conseiller d’État Wang Yi en RPDC.

Q : Selon des médias, Huawei a déclaré que l’administration américaine tentait de contraindre ses employés à espionner la société, sans doute pour fournir des preuves à l’administration américaine. Quelle est votre réponse à ces accusations de Huawei contre la partie américaine ?

R : Si j’ai bien compris, c’est la réponse de Huawei à certaines accusations du côté américain.

Voici ce que je peux vous dire : le gouvernement chinois demande toujours aux entreprises chinoises de respecter les principes du marché, les règles internationales et les lois locales lorsqu’elles font des affaires à l’étranger. Dans le même temps, nous nous opposons fermement aux États-Unis, qui ont abusé de leur pouvoir national pour opprimer, sans aucune preuve, des entreprises chinoises spécifiques. De tels actes sont scandaleux et immoraux et vont à l’encontre du principe de l’économie de marché, dont les États-Unis font l’éloge depuis toujours.

Nous exhortons les États-Unis à cesser d’abuser du concept de sécurité nationale, à mettre fin à leur diffamation contre la Chine et à leur répression d’entreprises chinoises, et à créer des conditions équitables et un environnement non discriminatoire permettant aux entreprises chinoises de se développer normalement aux États-Unis.

Q : À propos de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations Unies, je voudrais savoir si le Président Xi Jinping y participera. Sinon, qui y assistera à la tête de la délégation chinoise ?

R : Nous publierons les informations à ce sujet en temps opportun. Vous pouvez y prêter attention.



RECOMMANDER A
       IMPRIMER