Page d'accueil Ambassade infos Relations bilatérales Services consulaires Relation commerciale Liens  
Page d'accueil > Porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères
Conférence de presse du 25 décembre 2019 tenue par le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang


2019/12/25

Q : Le monde extérieur, notamment les médias japonais et sud-coréens, a prêté une haute attention à la huitième réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée qui vient de se terminer et en a assuré une large couverture. Ils ont fait une assez haute appréciation de la réunion. Quel est le commentaire de la Chine au sujet des résultats de cette réunion ?

R : La huitième réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée s'est tenue hier à Chengdu, dans la province du Sichuan. Les dirigeants des trois pays ont eu un échange de vues approfondi sur la coopération trilatérale ainsi que sur les questions régionales et internationales. Ils ont hautement apprécié les résultats fructueux de l'élargissement et de l'approfondissement continus de la coopération trilatérale pendant les deux dernières décennies et sa contribution à la paix et au développement en Asie du Nord-Est. Un document intitulé « Vision de la coopération trilatérale pour la prochaine décennie » et une liste des premiers résultats « Chine-Japon-République de Corée + X » ont été adoptés à l'issue de la réunion.

Hier, le Premier Ministre Li Keqiang a déjà pleinement apprécié les résultats de cette réunion lors de sa rencontre de la presse avec le Président Moon Jae-in et le Premier Ministre Shinzo Abe. Je tiens à souligner que cette réunion stratégique et proactive a tracé la voie et donné le ton à la coopération trilatérale pendant la prochaine décennie.

Premièrement, approfondir la coopération. Les trois pays sont convenus de renforcer la confiance politique mutuelle, de faire face à l'histoire et de construire l'avenir dans une perspective stratégique et à long terme, et de considérer le développement de l'autre comme des opportunités. Ils renforceront la coopération dans les domaines de la protection de l'environnement, du changement climatique, de la santé, du vieillissement de la population, de l'innovation, du sport et de la jeunesse, et continueront d'agrandir ensemble le « gâteau des intérêts communs ». Les trois pays renforceront également la coopération « Chine-Japon-République de Corée + X » et réaliseront un développement partagé avec davantage de pays.

Deuxièmement, rester fermes sur l'ouverture. Les trois pays sont convenus de rester fermes sur l'ouverture et l'inclusivité et de préserver le multilatéralisme et le libre-échange. Ils travailleront à la signature rapide du RCEP et accéléreront les négociations sur une zone de libre-échange trilatérale pour faire avancer l'intégration régionale.

Troisièmement, orienter ensemble les efforts régionaux. Les trois pays sont convenus, en comptant sur l'Asie de l'Est et la région Asie-Pacifique, de renforcer la communication et la coordination dans les affaires régionales et internationales, d'orienter conjointement la coopération régionale, d'instaurer une structure de coopération en Asie de l'Est qui réponde aux besoins des pays régionaux, et de promouvoir davantage la paix, la stabilité, le développement et la prospérité régionaux et mondiaux.

Hier, les dirigeants des trois pays ont planté ensemble un osmanthus lorsqu'ils ont assisté à la commémoration du 20e anniversaire de la coopération Chine-Japon-République de Corée à la Chaumière du poète Du Fu de la dynastie des Tang à Chengdu. En dix ans, un petit arbre peut devenir un grand arbre. Nous espérons que, dans dix ans, la coopération Chine-Japon-République de Corée, qui sera entrée dans l'âge de s'établir, donnera des fruits plus abondants et contribuera davantage à la prospérité et à la stabilité de la région et du monde.

Q : Le Président américain Donald Trump a déclaré hier que lui et le dirigeant chinois tiendront une cérémonie de signature de l'accord commercial de première phase. Pouvez-vous nous donner plus d'informations à ce sujet ? Où et quand aura-t-elle lieu ? La Chine et les États-Unis ont-ils eu des discussions à ce sujet ?

R : La semaine dernière, les Chefs d'État chinois et américain ont eu un entretien téléphonique au cours duquel ils ont parlé de l'accord commercial de première phase. Vous pouvez vous référer au communiqué de presse que nous avons publié à ce sujet.

En ce qui concerne votre question concernant l'accord commercial de première phase, je peux vous dire que les équipes économiques et commerciales des deux parties maintiennent une communication étroite sur les travaux de suivi tels que les arrangements spécifiques sur la signature de l'accord.

Q : Le Président russe Vladimir Poutine a signé un décret présidentiel le 23 janvier, déclarant qu'afin de développer davantage les relations russo-chinoises et d'élargir la coopération dans le domaine de l'innovation scientifique et technologique, il a décidé de tenir l'Année russo-chinoise de l'innovation scientifique et technologique de 2020 à 2021. Pouvez-vous nous en donner plus de détails ?

R : En juin dernier, le Président Xi et le Président Poutine ont décidé conjointement de tenir l'Année de l'innovation scientifique et technologique dans leurs pays respectifs en 2020-2021. Il s'agit d'une autre année thématique au niveau national après les programmes précédents portant sur l'Année nationale, l'Année des langues, l'Année du tourisme, l'Année des jeunes, l'Année des médias et l'Année des échanges locaux. Les deux pays ont précisé l'orientation prioritaire pour le développement des relations sino-russes et de la coopération pragmatique à la prochaine étape, ce qui illustre également la forte volonté et la ferme détermination des deux parties de continuer à promouvoir leur coopération et d'améliorer continuellement le niveau des relations bilatérales.

L'innovation scientifique et technologique a toujours été un domaine prioritaire de la coopération pragmatique sino-russe. La Russie a des avantages uniques dans la recherche fondamentale et l'innovation autonome, et la Chine est progressivement passée à l'avant-garde mondiale en termes d'information et de communication, de navigation par satellite, de drones et de superordinateurs. Les deux pays peuvent se compléter en tirant profit l'un de l'autre pour améliorer conjointement leurs capacités technologiques et leur compétitivité internationale. Ces dernières années, la Chine et la Russie ont mené une coopération fructueuse dans des domaines de haute technologie tels que les réacteurs à neutrons rapides de démonstration et les avions de ligne à large fuselage et à longue portée. À l'avenir, leur coopération en matière de recherche et de développement dans les technologies de l'information et de la communication, l'intelligence artificielle et l'Internet des objets recèle également un grand potentiel.

À l'heure actuelle, les départements concernés des deux pays sont en étroite communication pour dresser une liste de tâches prioritaires et de programmes de mise en œuvre. Nous avons la certitude que les deux parties saisiront l'occasion offerte par l'Année de l'innovation scientifique et technologique pour obtenir de nouveaux résultats dans la coopération en matière d'innovation technico-scientifique, promouvoir énergiquement le développement et le renouveau communs des deux pays et contribuer davantage aux progrès de la science et de la technologie de l'humanité.

Q : Selon des reportages, le 23 décembre, le tribunal pénal de Riyad a condamné à mort cinq suspects dans l'affaire du meurtre du journaliste saoudien Khashoggi et trois autres suspects à des peines de prison. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

R : Nous avons pris note du jugement saoudien sur l'affaire Khashoggi. Nous soutenons l'Arabie saoudite à traiter l'affaire conformément à la loi et avons la certitude qu'elle sera judicieusement gérée dans le cadre judiciaire du pays. Cette affaire étant une affaire intérieure de l'Arabie saoudite, elle ne doit pas être politisée ni internationalisée.

Q : Nous avons appris que les Ministres chinois et japonais des Affaires étrangères ont eu une rencontre aujourd'hui. Pouvez-vous offrir plus d'informations à ce sujet ?

R : Je ne dispose d'aucune information spécifique pour le moment. Veuillez attendre notre communiqué de presse qui sera publié en temps utile.



RECOMMANDER A
       IMPRIMER